Nos belles histoires

Responsabiliser et sensibiliser tous les publics aux risques routiers

L’Agence Verte et l’APR, une histoire qui a commencé il y a 20 ans... déjà

Faire évoluer les comportements sur la route, gagner en sécurité, faire baisser le nombre de victimes, chaque jour... , c’est l’engagement de L’Agence Verte aux côtés de l’Association Prévention Routière (APR) depuis près de 20 ans.

À travers des campagnes de communication d’intérêt général, grand public, ou encore à destination du monde de l’entreprise, des enfants, des ados… l’Agence Verte impulse pour l’APR des messages forts et impactants pour prévenir les risques routiers.
Que ce soit en TV, presse, affichage, radio, web ou print, à chaque fois une idée forte, faire bouger les lignes, proposer des campagnes novatrices et audacieuses.

reference apr

L'Agence Verte est la première agence, en 1999, à avoir lancé une campagne choc, marquant un changement radical dans le ton et la forme «Refusons de devenir des assassins», une approche anglo-saxone (« il voit rarement son frère, il le tuera demain », « 25 ans d’amitié, elle la tuera ce soir », « Ils ont eu leurs examens, ils tueront un enfant », « Elle en voulait trois, il sera orphelin » du sujet qui a permis à l’APR de se positionner vis-à-vis des pouvoirs publics comme comme un opérateur de référence en termes d’information.

Un sujet d’intérêt général, des campagnes sur-mesure

Avec la campagne «Ne soyons pas des assassins» le temps est venu de mettre chacun d’entre nous, en tant que conducteurs face à ses responsabilités : la campagne met en scène des conducteurs « ordinaires », qui deviennent des « criminels de la route » pour n’avoir pas respecté la loi : « 70km/h en ville, un enfant tué sur un passage protégé » ; « 0,75 g/l d’alcool au volant, une classe fauchée » ; « pas de ceinture, sa fille tétraplégique » ; « téléphone au volant, un cycliste renversé ». (print, cartes postales dans les lieux fréquentés par les plus jeunes, affichage…)

Puis la question « anodine » du clignotant a été abordée avec la campagne « ll y a 1000 et une manière de communiquer. Au volant, c’est le clignotant » pour en favoriser l’usage (print, affichage, autocollants  voiture…). La non-utilisation du clignotant émergeait comme un facteur de risque en 2003.

Pour accompagner une démarche législative de l’APR (demande d’une clarification, dans le code de la route, du statut de passage pour piétons afin de rendre incontestable la priorité des piétons en train ou sur le point de s’engager sur un passage piétons, et d’assortir de sanctions le non-respect de cette priorité), nous avons créé une campagne spécifique pour lutter contre la vulnérabilité des piétons (affichage en partenariat avec plus de 800 villes en France, cartes postales…). La loi a changé en 2001 dans le nouveau code de la route.

En 2005, un nouveau facteur de risque est mis en évidence, l’hypovigilance. L’Agence Verte a poursuivi son travail de sensibilisation en imaginant la campagne « Ne trichez pas avec la fatigue ».

En 2004, une enquête réalisée pour les Sociétés d’autoroutes révèle que près d’un passager sur trois ne s'attache pas à l'arrière sur autoroutes (alors que 97% le font à l’avant). Quant aux enfants de moins de 10 ans, ils ne sont pas mieux protégés puisque 23% ne sont pas attachés. La campagne « Mettez votre ceinture à l’arrière » est menée en collaboration avec l’AFA (Association Française des Autoroutes) – (Affichages, radio…).

En 2006, les résultats sont là, le nombre de victimes a diminué de 20%, il est temps de valoriser les comportements vertueux et de faire une campagne résolument positive : « Les bons conducteurs » sera la campagne de ceux qui ont tout compris – (Affichages, radio…).

Pour accompagner ses démarches de sensibilisation dans le monde de l’entreprise, l’APR confie à l’Agence Verte sa campagne sur les risques routiers pour faire évoluer les comportements des collaborateurs dans leur usage professionnel de la route (en mission ou lors des trajets domicile-travail) – (Affichage de proximité, print, web, stand…).

Au plus près du travail de sensibilisation des 101 Comités départementaux, associations et autres points de relais d’information sur le territoire, l’Agence Verte refonde l’offre éditoriale en créant la collection « Question de conduite », crée du matériel de campagne sur les 7 principaux risques routiers (alcool & drogue, téléphone, ceinture de sécurité, vitesse, somnolence, les équipements à moto et à vélo), et a diffusé en septembre 2015 la collection « In ze pocket », collection de dépliants drôles et futés pour les plus jeunes (6-10 ans) et les ados (12-18 ans).

Haut de page

3 384

personnes ont perdu la vie en 2014 sur la route

- 2000

tués sur les routes en 2020 - Objectif !!

90%

des accidents corporels sont dus aux facteurs humains